Histoire de FEMMES

En décembre 1992, le Kamouraska se dotait d’une nouvelle ressource communautaire appelée La Passerelle du Kamouraska inc. par l’initiative d’un groupe de femmes de l’Association Marie-Reine, Cercle 104 de Saint-Pascal. Elles étaient environ une vingtaine de bénévoles et avaient comme objectif principal d’aider les femmes et les enfants victimes de violence dans le Kamouraska.

Elles ont mis en place une ligne d’écoute téléphonique et certaines ont été formées pour effectuer de l’accompagnement sociojudiciaire, en collaboration avec le CLSC de Saint-Pascal. Le service de ligne d’écoute débuta le 7 décembre 1992, à raison de six heures par semaine et en 1993, on ajouta un groupe de suivi pour les femmes ayant vécu ou vivant de la violence. Ce dernier était animé par deux intervenantes du CLSC de Saint-Pascal. La Passerelle du Kamouraska a été reconnue comme organisme de charité par Revenu Canada. Les budgets provenaient de Centraide Portage-Taché, de dons du milieu et par la réalisation annuelle d’une activité d’autofinancement « Le déjeuner bénéfice». Les services étaient offerts gratuitement.

C’est suite à une expérience de neuf ans de bénévolat auprès des femmes du Kamouraska qu’est née la conviction pour le conseil d’administration de La Passerelle du Kamouraska et de l’assemblée générale des membres, d’élargir les services afin d’intervenir sur la condition de vie des femmes. En février 2001, le conseil d’administration s’est entouré d’un comité de travail en guise de support pour les modifications importantes de sa mission. Ce dernier était composé de femmes issues de la population, des secteurs communautaires, religieux, de la santé et des services sociaux.  En lien étroit avec ce conseil, ces femmes ont mis en place les conditions permettant la concrétisation du Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska.

Ainsi, en juillet 2001, la Corporation modifiait sa charte pour élargir sa mission en matière de condition de vie des femmes et devenir le Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska. En octobre 2001, l’Agence de santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent (nommée la Régie régionale de la Santé et des Services sociaux du Bas-Saint-Laurent en 2001) reconnaissait l’organisme comme œuvrant dans le domaine de la santé et des services sociaux. En novembre 2001, le Centre-Femmes avait pignon sur rue au 710, rue Taché, à Saint-Pascal et l’ouverture officielle s’effectua le 6 décembre 2001. En janvier 2002, le Centre-Femmes embauche une coordonnatrice et les services démarrent officiellement. Son mandat s’étend dans toute la MRC de Kamouraska en couvrant les dix-sept municipalités.

La MRC de Kamouraska aura été la dernière MRC du Bas-St-Laurent à se doter d’une telle ressource. Sa mise en place repose sur une volonté du milieu à se donner un Centre-Femmes qui lui ressemble. Actuellement, le Centre compte quatre travailleuses à temps plein et le conseil d’administration est composé de sept femmes provenant de différents milieux dans le Kamouraska.

C’est sous le signe de la « SOLIDARITÉ » que le Centre-Femmes a vu le jour et c’est sous ce même signe que nous désirons poursuivre la mission que ce dernier s’est donné.