Accueil et référence

L’organisme est d’abord et avant tout un milieu de vie. Nous accueillons la femme dans ce qu’elle est au moment présent. Lors de l’évaluation de ses besoins, il se peut que certains nécessitent qu’elle soit référée à d’autres organismes pour y répondre de façon plus efficace.

Par exemple, pour un besoin de dépannage alimentaire, l’organisme Moisson Kamouraska est davantage désigné. Nous référons donc la femme au bon endroit et la soutenons dans ce processus de référence.

 Mme et M. Belhumeur…se racontent!!!

Qui sont Mme Christine et M. Paul Belhumeur ? C’est un couple originaire et établi au Kamouraska, avec des enfants. Ils nous et vous ressemblent sur plusieurs facettes de notre quotidien.

Le comité des partenaires en santé mentale du territoire leur a donné vie afin de vous raconter… vous raconter quoi ? Comment on peut se sentir parfois fragile, vulnérable, supportant, aidant, face à quelqu’un qui peut avoir besoin d’aide au niveau de sa santé mentale.

Avoir une bonne santé mentale, c’est tout simplement le fait de se sentir bien dans sa peau : « un esprit sain dans un corps sain ». C’est aussi la capacité de faire face aux petits problèmes de la vie et de les régler. Quand on vit une difficulté, il est normal que notre santé mentale en souffre. Ce qui est problématique, c’est de ne pas s’en sortir et que cette situation nous accable constamment. Donc, prendre soin de soi, c’est aussi prendre soin de sa santé mentale.

Comme personnes ressources, nous avons côtoyé antérieurement Mme et M. Belhumeur qui ne savaient pas comment agir lorsque quelqu’un de leur entourage leur annonçait qu’il vivait ou était en relation étroite avec une personne affectée par un événement déstabilisant tel que deuil, suicide, maladie, perte d’emploi… Ils avaient besoin d’information pour mieux accompagner cette personne.

Mme et M. Belhumeur avouent qu’ils ressentent certains malaises à côtoyer des personnes avec des problématiques de santé mentale. Ils reconnaissent qu’ils se comportent comme des personnes qui ont des préjugés, mais aussi qu’ils protègent leur vulnérabilité en coupant les contacts.

Afin d’éviter de se renfermer, ils aimeraient être mieux informés pour mieux agir. À cette fin, une douzaine de chroniques hebdomadaires ont été montées sur divers thèmes et organismes dans le milieu. Soyez assurés que les ressources communautaires et publiques du Kamouraska sont disposées à répondre à vos besoins d’information afin qu’ensemble, notre santé mentale se porte mieux.

Bienvenue dans l’univers des Belhumeur ! De plus, nous vous invitons à réagir par courriel à l’adresse suivante: lesbelhumeurs.kam@hotmail.com .

Chronique 2 Stress et anxiété chez les jeunes

Chronique 3 Les émotions

Chronique 4 La dépression

 Chronique 5 Le suicide

 Chronique 6 La demande d’aide

Chronique 7 La médication

Chronique 8 La violence conjugale et ses multiples facettes

Chronique 9 Regard sur la santé mentale

Chronique 10 L’insertion sociale et le travail

Chronique 11 L’entourage (famille)

Chronique 12 Les ressources…Comment m’y retrouver?